Gypsies célèbres | jazz manouche grille accords

APPRENDRE A JOUER DU JAZZ MANOUCHE : 3 COURS OFFERTS 100% GRATUITS POUR DECOUVRIR LE STYLE !!


Dans cette page nous           présenter des personnalités qui sont / étaient roms ou qui ont / ont eu le romani           ascendance. Comme la liste serait assez longue, nous n'incluons pas           ici les artistes de flamenco, comme leur appartenance au peuple Gitanos est           bien connu et peu d’entre eux ne sont pas Roms.
Certains           Les personnalités énumérées ici ont gardé leur identité rom ou leur identité secrète.           ont été suggérés de le faire, alors que d'autres l'ont déclaré ouvertement.
le           ordre dans lequel ils sont présentés ici est par leur profession en premier           lieu et ensuite par leur nationalité de naissance.
Professions: artistes, Écrivains, Acteurs et actrices, Musiciens et chanteurs, scientifiques, prix Nobel, Pionniers & Aventuriers, Présidents de la République, Membres du Parlement, Prêcheurs, Héros de la guerre, Journalistes, créatrice de mode.
Catégorie supplémentaire: Personnages de fiction.
Commandez par pays ici.


Artistes

France

Micaela Flores Amaya
La Chunga (Marseille, 1938)

Même si “La Chunga” est connue danseur de flamenco (et les artistes flamencos ne sont pas inclus dans cette catégorie.) page Web), elle est mentionnée ici en tant que peintre rom. Elle a grandi à Barcelone. était d'abord une danseuse talentueuse depuis son enfance, et plus tard elle a commencé à peindre par inspiration spontanée. Son "briller style "naïf" a été loué par Picasso, qui a dit d'elle: «Comment est-il possible qu'une fille tsigane sans études exprime une telle sensibilité et des couleurs dans ses peintures … ”. Elle a également présenté en tant qu'actrice de cinéma. Elle a reçu la médaille d'or du cercle des beaux-arts de Madrid, et d'autres prix.

Hongrie

David Beeri
(Nyírbéltelek, Szabolcs-Szatmár, 9/7/1951)

Né Károly Pongor Beri, il est un artiste rom qui a créé son propre style spirituel de la peinture moderne, qui résulte de la combinaison surréalisme, expressionnisme, cubisme et autres tendances selon ses propres règles. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions, principalement en Hongrie, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique et au Japon et les USA.

Tamás Péli
(Budapest, 1948 – Budapest, 22/11/1994)

Tamás Péli était le premier Rom hongrois diplômé en tant que peintre professionnel, à la National Art Academy d'Amsterdam. Ses oeuvres sont reconnu dans le monde entier et considéré parmi les chefs-d'œuvre de arts visuels. Il a transmis sa passion aux Roms, enseignant son art à un groupe de disciples, et a inspiré ce qui suit générations d'artistes roms.

Italie

Antonio Solario
(Civita dans les Abruzzes, vers 1465 – 1530)

Né dans les Abruzzes, où les établissements roms sont parmi les plus anciens d'Italie. Connu sous le nom de «Lo Zingaro» (Le Gitan), il était d'abord un voyageur forgeron, suivant la tradition de son père. Solario était un Peintre de la Renaissance de l’école napolitaine, mais il a étudié Bologne, Venise, Florence et Rome. De retour à Naples, il est devenu le peintre le plus reconnu de son temps. Un naturaliste, son paysages de fond étaient mieux accomplis que ceux de ses contemporains. Son travail le plus connu est un série de vingt fresques au monastère de San Severino.

Slovaquie / Hongrie

János Balázs
(Alsókubin, la Slovaquie actuelle, anciennement la Hongrie, 1905 – 1977)

Né dans une famille des musiciens gitans, János Balázs a excellé en peinture et en poésie. Son art créatif est unique et mystérieux, riche en couleurs, et traduit l'expression de la sentiments les plus profonds des cultures tant hongroise que rom. Même bien qu’il ait commencé sa carrière artistique dans ses dernières années, il a atteint une place parmi les plus grands peintres du 20th siècle.

Espagne

Helios Gómez Rodríguez
(Séville, 1905 – Barcelone, 1956)

Peintre, artiste plasticien, poète et activiste politique. Fier de son identité andalouse-romani, il était un majeur représentant de l’art graphique espagnol, qui était un expression de ses idées révolutionnaires pour la justice sociale. Pendant la guerre civile espagnole, il a enrôlé une division de Gypsy Cavalry à défendre la république. Forcé de s'exiler, il s'installe en France, En Belgique, en Allemagne et en Union soviétique, où il a participé à plusieurs expositions. Emprisonné dans des camps de concentration français de 1939 à 1942, il est retourné en Espagne et a continué à la fois ses activités artistiques et politiques, pour lesquelles il était emprisonné plusieurs années.

Suède

Rosa Taikon Janush
(Tibro, 1926)

Bijoutière Orfèvre, elle est la soeur de Katarina                 Taikon, écrivain. Ses travaux manuels sont exposés dans des expositions et                 musées, principalement en Suède.

Ukraine

Katarzyna Pollok
(Kiiev, 1961)

Peintre et sculpteur de renommée internationale, elle est une                 Femme sinti attachée aux droits des minorités et traitant souvent avec                 la mémoire de l'Holocauste Gypsy (Porhaymós). Maintenant                 résidant en Allemagne, elle réalise des expositions d'art dans le monde entier,                 y compris les musées juifs de la Shoah.

"J'ai du respect pour le L’identité de l’Holocauste, et avec cette identité particulière du Roms européens J'ai trouvé ma deuxième maison en Israël. En Israël je trouvé plus de sécurité et de compréhension pour moi en tant qu'enfant d'un l’enfant survivant de l’Holocauste qu’en Europe ou en Inde ". – Katarzyna Pollok

Le site de Katarzyna

Écrivains

L'Autriche

Ceija Stojka
(Kraubath bei Knittenfeld, Steiermark, 23/3/1933 – Wien, 28/1/2013)

Né Margarethe Stojka dans un famille des Lovari Roma, traditionnellement marchands de chevaux. Étant un enfant elle était déporté à Auschwitz-Birkenau ainsi que toute sa famille; alors elle était transféré dans différents camps de concentration jusqu'à ce qu'elle soit libérée de Bergen-Belsen. Ceija a alors décidé d'étudier et est devenu écrivain; son premier livre était le premier ouvrage littéraire sur l'Holocauste écrit par un Romni. Elle était aussi une peintre autodidacte et ses œuvres ont été présentées dans des expositions. Elle a également publié un recueil de poèmes.

Autriche-Hongrie

Johann “Kalitsch” Horváth
(Felsőőr / Oberwart, l'Autriche actuelle, anciennement la Hongrie, 1912-1983)

Conteur et écrivain, Kalitsch était le seul membre de sa famille à avoir survécu après avoir été déporté à Auschwitz, où il a perdu sa première femme et trois enfants. Puis il a épousé la sœur de sa femme et reconstruit lui-même une famille. Avec ses comptes, il a réveillé le peuple autrichien l’existence des groupes minoritaires et a contribué à maintenir vivant le dialecte rom du Burgenland.

Biélorussie '

Valdemar Kalinin
(Vitebsk, 1941)

Valdemar Kalinin est un écrivain rom contemporain qui suit les Roms russes. école littéraire. Auteur du recueil de poésie Rêves Roms, écrit en biélorusse, en anglais et une version double du romani: en alphabets cyrilliques et latins. Il a été récompensé par le Prix ​​Hiroshima pour la paix et la culture en 2002 et le prix littéraire rom de Open Society Institute de Budapest en 2003. Il a également écrit une traduction de la Bible en langue romani.

Finlande

Veijo Baltzar
(Suonenjoki, 9/6/1942)

Veijo Baltzar est le premier Rom de Finlande à avoir publié un livre sur son propre peuple. Il était encore très jeune quand il a commencé à écrire et œuvres ont toujours connu le succès non seulement en Finlande mais aussi en Suède. Poète, romancier et dramaturge, a fondé le romani Théâtre “Drom” (Way) et a été récompensé dans son pays et à l'étranger.

Allemagne

Philomena Franz
(Biberach an der Riss, 07/12/1922)

Né dans un Sinti famille de musiciens, dans sa jeunesse, elle était une chanteuse folk et danseur dans une compagnie de théâtre. Puis elle a été envoyée à Auschwitz et transférés vers d'autres camps de concentration, à partir desquels survécu mais ayant perdu sa famille. Elle est devenue écrivain et 1995, elle a reçu le Bundesverdienstkreuz, C'est la plus haute distinction civile conférée en Allemagne.

Grèce

Patricio Kassimati Hearn (Yakumo Koizumi)
(Levkás, Grèce, 27/6/1850 – Okubo, Japon, 26/09/1904)

Poète, journaliste traducteur et professeur de langue, appartenait à la famille Heron Romanichel. Éduqué en Irlande, en Angleterre et en France, il s’est établi au Japon en 1889 et s’est marié la fille d'une famille de samouraï traditionnelle. Depuis 1895, il est connu sous son Nom japonais Yakumo Koizumi. Il était l'auteur de plusieurs livres sur le Japon et sa culture, et a été professeur de littérature anglaise à l’Université impériale de Tokyo et à l’Université Waseda.

Russie

Nikolay Aleksandrovich Pankov
(Saint Petersbourg, 1895 – Moscou, 1959)

Nikolay, pionnier des écrivains gitans russes Le talent littéraire de Pankov était le résultat d'une éducation autodidacte. En 1922, il déménagé à Moscou et se familiarise avec les organisations roms, avec lesquelles il coopéré à la promotion de la langue et de la culture rom. Auteur, poète, traducteur et journaliste, il a écrit des articles et poésie pour le journal Novyi Put '; traduit en romani quelques œuvres de Aleksandr Puškin, a créé un Alphabet rom et a contribué à la production d’un dictionnaire romani-russe. Il était également membre du Société de la tradition gitane de Liverpool, en Angleterre. Il était le père des scientifiques Natalya Pankova et Lyubov Pankova.

Olga Pankova
(Saint Petersbourg, 1911 – Moscou, 1983)

Une nièce de Nikolay Pankov, elle a commencé sa carrière écrire pour le journal Novyi Put '. Elle a également traduit la prose et la poésie de Puškin en Romani. Elle était l'auteur d'un recueil de versets intitulé “Amaré Divesa”(Nos jours), publié à Moscou en 1933, qui était le première œuvre littéraire romani écrite par une femme.

Nina Aleksandrovna Dudarova
(Saint Petersbourg, 1903 – Moscou, 1977)

En tant que gouvernante et enseignante, son travail littéraire a été principalement consacré à les enfants. Elle a enseigné à l'école du Romen Théâtre. En plus d'avoir écrit plusieurs recueils de poésie pour enfants, elle a également traduit certaines œuvres de Puškin et a écrit des articles pour des revues comme Novyi Put ' et Romano Drom.

Serbie

Alija Krasnići
(Crkvena Vodica, Serbie, 1952)

Ali Krasnići appartient à la Gurbet Roma et est l'un des rares auteurs à écrire de la prose en romani. Il est parmi les plus écrivains populaires et primés de l’ex-Yougoslavie, ayant publié plus de quarante articles des livres et de nombreuses autres œuvres littéraires de différents genres: prose, poésie, théâtre et aussi des livres pour enfants. Il est l'auteur d'un dictionnaire romani qui comprend des termes abstraits non empruntés à d’autres langues. Il est aussi un traducteur de serbe et de romani. Après la guerre au Kosovo, il vit comme réfugié à Kragujevac, en Serbie, ayant perdu ses propriétés et sauvé seulement ses manuscrits.

Slovaquie

Elena Lacková
(Veľký Šariš, La Tchécoslovaquie, 22/3/1921 – Košice, 1/1/2003)

Né Elena Doktorová, elle était la première fille rom qui a obtenu son diplôme à la Univerzita Karlova de Prague, la plus ancienne et la plus importante université tchèque. Elle aimait lire depuis son enfance, mais ses premières œuvres littéraires ont été perdues pendant les moments difficiles de la seconde guerre mondiale. Elle a écrit plusieurs romans, contes et pièces de théâtre. à propos de l'holocauste rom. En 2001, elle a été honorée avec le rabbin Chatam Sofer Médaille commémorative, la plus haute distinction décernée par le Musée slovaque de la culture juive, pour son travail documentaire sur la Shoah.

Espagne / France

Matéo                 Maximoff
(Barcelone, 17/1/1907 – Paris, 24/11/1999)

Son père était un                 Kalderash russe qui a émigré en France et sa mère un                 Manouche (Sinti français). Matéo Maximoff a survécu aux "Porhaymós" pendant la seconde guerre mondiale; il est devenu un écrivain exceptionnel                 Rom et français, et a plaidé en faveur de la scolarisation des enfants roms.                 Ses œuvres littéraires ont été traduites en plusieurs langues.                 Devenu pasteur évangélique, il a achevé une traduction de                 le Nouveau Testament en Kalderash Romani.

Suède

Katarina Taikon
(Almby, Örebro, 29/7/1932 – Ytterhogdal,                 Härjedalen, 30/12/1995)

N'ayant pas eu accès à l'éducation scolaire à cause d'elle                 appartenance ethnique (Kalderash Roma), elle a réussi à devenir une                 écrivain bien connu, principalement de livres pour enfants. Son littéraire                 travail "Katitzi" est une histoire inspirée dans son enfance.

Ukraine / Pologne

Bronislawa Warmiak Wajs                 "Papusza"
(L’Ukraine actuelle, anciennement la Pologne,                 1910? – Pologne, 1987)

Elle était sans aucun doute l'un des plus grands Roms                 écrivains , son dévouement à l’apprentissage a commencé dans sa petite enfance.                 Appartenant à une famille de musiciens errants, il n'y avait pas                 intérêt pour la littérature parmi son peuple, alors elle a appris à                 lire et écrire par une dame juive, qui lui a également prêté des livres. Elle                 a survécu à la persécution pendant la Seconde Guerre mondiale et était le                 auteur d'un recueil de poèmes et de chansons.

Royaume-Uni

Louise Doughty
(Rutland, East Midlands, 1963)

Dramaturge britannique, critique et diffuseur. Elle a découvert que ses deux parents sont roms grâce aux cartes postales qu’ils ont reçus, qui ont été écrits en anglo-romani. Sa deux derniers romans, Feux dans l'obscurité et Berceau de pierre, faire face à la vie des Roms.

Le site de Louise

États Unis

Cecilia Woloch
(Pittsburgh, Pennsylvanie)

Écrivain américain et poète d'origine rom des Carpates. Diplômé en Anglais et arts du théâtre à la Transylvania University de Lexington, Kentucky, elle a travaillé comme enseignante indépendante de poésie et de création écriture, animation d'ateliers pour enfants et adolescents, pour enseignants, professionnels des écrivains, des participants à des programmes sociaux et des résidents d’un refuge pour femmes sans abri. Parmi ses livres de poésie, “Tsigan: Le Poème Gypsy” raconte le parcours personnel de l'identité de l'auteur avec les forces qui ont façonné le destin et la fortune des Roms.

Cecilia site Internet

Acteurs Et Actrices

Croatie

Dunja Rajter
(Našice, Yougoslavie, 3/3/1941)

Dunja Rajter est une actrice et chanteur. Elle a étudié à l'Académie de théâtre de Zagreb, puis a déménagé en Allemagne, où elle a atteint le succès. Initialement connue comme actrice de théâtre et de cinéma, dans les années 70, elle a également joué en tant que chanteuse et certaines de ses chansons ont atteint le hit parade allemand. Depuis la guerre civile qui divisait l’ex-Yougoslavie, elle a été impliquée dans soutenir les enfants nécessiteux et les hôpitaux dans son pays natal. Elle a a également enregistré l'hymne national croate pour la Coupe du monde de football en Allemagne 2006.

Algérie française

Tony Gatlif
(Al-Jazair, 10/9/1948)

Né Michel Dahmani dans une famille de gitans andalous. Le sien la jeunesse troublée a été l'école dans laquelle il a appris la backround pour les films dont il est le réalisateur, caractérisé par leur réalisme brut. Depuis qu'il a présenté son premier long métrage en 1975, sa popularité a été en augmentation constante.

Allemagne

Manoush
(Köln, 5/1971)

Son nom de naissance est Marcia Nicole Rani, elle est la fille d'un survivant de l'holocauste rom. Actrice, dramaturge et chanteuse, elle interprète principalement le rôle de «mauvaise fille» en action et thriller. Elle agit également comme cascadeuse dans des scènes difficiles. Installée aux États-Unis, elle a également son propre groupe de musique. Ses performances sont généralement controversés pour leur grossièreté et leur violence, althogh elle admet personnellement ne pas avoir un tel caractère dans la vie réelle.

Russie


Yul Brynner
(Vladivostok, 7/7/1915 – New York, 10/10/1985)

Une personne sans doute controversée, ses origines ont été un mystère pour beaucoup. En fait, il n'avait que 1/4th de sang rom et 1/4th Juive, par sa mère Marousia Blagovidova, de père juif russe et de mère tsigane russe. C’est quand même chez les Roms qu’il a commencé sa vie aventureuse, jouant de la guitare dans les cercles roms et travaillant comme trapéziste dans cirque. Il a été élu président d'honneur des Roms, poste qu'il a occupé jusqu'à sa mort.

La famille Buzylyov

Une famille d’acteurs, musiciens, chanteurs, danseurs et artistes, les Buzylyov ont figuré dans plusieurs films, certains d'entre eux du succès mondial, comme «Tabor Uhodit V Nebo» et “Sibiriada”. Ils ont non seulement joué, mais ils ont aussi composé des chansons pour Les films. Les membres les plus connus des huit frères et soeurs sont: Viktor, le grand frère, un grand compositeur; Dmitryi, le plus célèbre, poète et acteur; leur plus jeune soeur Alena Buzylyova, qui est devenu un chanteur reconnu, et aussi Mikhail, acteur.

Nikolay Slichenko
(Belgorod, 27/12/1934)

Acteur de théâtre depuis sa jeunesse, il a survécu à la Seconde Guerre mondiale, dans laquelle il a perdu son père et d'autres membres de sa famille. Il a remporté plusieurs prix importants comme Artiste du peuple de l'URSS (1981), Prix d'État de l'URSS (1987) et du Commande du service de la patrie (2004). En 1977, il est nommé producteur du Romen Théâtre de Moscou. Il y a aussi une étoile qui porte son nom.

Royaume-Uni

Sir Charles Chaplin
(Black Patch Park,                       Smethwick, Staffordshire, 16/04/1889 – Vevey, Suisse,                       25/12/1977)

Né Charles                       Spencer Chaplin, ses parents étaient des artistes de music-hall. Il                       a été supposé qu'il était juif, une affirmation que                       maintenant est connu pour être pas vrai. Il se sentait fortement identifié avec le                       Juifs et a manifesté sa défense du peuple juif, mais                       il n'y a aucune source documentée à affirmer avec                       certitude s'il avait aussi une ascendance juive. De l'autre                       côté, on sait que sa mère, Hannah Smith, était                       Romanichel et son père appartenaient à la famille Romany Smith. Charles Chaplin est né dans une caravane de gitans dans les West Midlands et non à Walworth, à Londres, comme on le croyait.
Il était                       fait chevalier en 1975.


Sir Michael Caine
(Rotherhithe, Londres,                       14/3/1933)

Né Maurice Joseph Micklewhite, il                       était une tradition de sa famille Romanichel d'appeler Maurice                       le fils premier-né.
En tant qu'acteur, il a été récompensé deux fois                       avec l'Oscar (1986 et 1999). Il a été fait chevalier dans le                       année 2000 pour sa contribution aux arts de la scène.

Bob Hoskins
(Rue Bury                       Edmund's, Suffolk, 26/10/1942 – Londres, 20/04/2014)

Robert William Hoskins, autant de                       Gypsies, a passé sa jeunesse à voyager et à se produire                       activités occasionnelles comme travailler dans le cirque. Puis il                       tourné vers le cinéma et a réussi comme acteur. Sa famille sur                       les côtés de sa mère sont des Sintis allemands.

Autres acteurs britanniques ayant le romani ascendance – bien que remontant à quelques générations – sont Sir Sean Connery, Sir Roger Moore, ayant tous deux présenté James Bond, et Leonard Whiting.

Cascadeurs: Il y a beaucoup de Roms qui ont joué dans films célèbres comme cascadeurs (hommes qui remplacent les acteurs dans des scènes nécessitant compétences et efforts spéciaux); ils ne sont pas célèbres, ni leurs noms ne sont énumérés dans les crédits non plus, pourtant, ils méritent d'être reconnus pour leur participation même s’il n’est pas possible de les nommer. Roma ont été principalement engagés dans des films d'histoire biblique et des westerns «spaghetti».

Les musiciens Et Chanteurs
(sauf le flamenco)

Sandro
aussi connu sous le nom de "Sandro de                       América "ou" Gitano "
(Buenos                       Aires, 19/8/1945 – Mendoza, Argentine, 4/1/2010)

Son nom civil était Roberto Sánchez, bien que ce ne soit pas son nom de famille d'origine, étant arrivé en Argentine avec son grand-père paternel d'Europe de l'Est. Avec plus de quarante ans de carrière artistique, Sandro était le chanteur pop argentin le plus populaire et le premier artiste latino-américain à avoir réalisé une scène complète débordante au Madison Square Garden de New York à plusieurs reprises. Avec son premier concert dans l'arène la plus célèbre du monde, En avril 1970, Sandro est devenu le premier chanteur de l'histoire dont le concert a été diffusé par satellite.
Sandro était une star du rock'n'roll dans les années soixante, inspirée                             par Elvis Presley. Son style passionné a conquis le                             public féminin en Argentine et à travers le                             continent. Par son talent artistique et son renouveau                             capacité, sa musique a toujours été à la hauteur des                             fois, et tout au long de sa carrière, il fut principalement une ballade romantique                             chanteur.


Yo soya gitano
Señor de muchos caminos, amante y aventurero, soja de raza gitana, su príncipe y heredero.
Histoire de l'histoire de l'histoire, histoire perdue, voyage à la ville et à vélo.
Vengo de tierras lejanas, de allí donde nace el día, no tengo nación ni patria pues la Tierra es toda mía.
Père soeur de l'aile et hermano de la tristeza, Pelé avant l'injustice et moi rindo avant la belle.
Y aunque no tengo corona soya reyes, soberano, Pues es mi mayor orgullo señores, yo soy gitano.
(Sandro)
Belgique

Django Reinhardt
(Liberchies, Belgique, 23/1/1910 –                       Fontainebleau, France, 16/5/1953)

Jean-Baptiste Reinhardt était le premier et toujours le plus grand musicien de jazz européen. Ses origines n'ont jamais été un mystère, il appartenait à l'un des les plus nombreuses familles sinti allemandes du groupe Eftavagarya. Même après deux de ses doigts gravement endommagés par un accident, Django a remarquablement joué du violon, de la guitare et du banjo avec l'utilisation de ses doigts en bonne santé. Le style particulier de Django est également défini comme «Jazz manouche».

La famille Reinhardt compte de nombreux musiciens de jazz exceptionnels, dont les violonistes Schukarnak Reinhardt et Martin Weisset les guitaristes Babik Reinhardt, Hänsche et Maurice Weiss.
Bulgarie

Reyhan
(23/7/1986 – 25/7/2005)

Reyhan était un chanteur populaire rom. Elle a enregistré quelques albums, principalement en langue turque et devenait un star lorsqu'elle est décédée des suites d'un accident de la route.

tchèque

Jožka Kubík
(Hrubá Vrbka, Horňácko, Moravia, 9/4/1907 – 8/2/1978)

Jožka Kubík appartenait au groupe presque éteint de moraves Roma. Sa famille était traditionnellement des forgerons et les musiciens. Il appris à jouer du violon dans son enfance et à l'âge de quinze ans, il dirigeait un ensemble folklorique. Il était le premier musicien qui a introduit cymbalon parmi les violons et altos dans un orchestre folklorique tchèque, ce qui a nécessité la développement d'un style de jeu plus élaboré. Il était l'un des rares Roms moraves à avoir survécu à l'Holocauste rom. Dans 1990, un astéroïde découvert par les astronomes tchèques était nommé JožkaKubík en son honneur.

Iva Bittová
(Bruntál, Moravie, 22/7/1958)

Né d'un père tsigane et d'une mère juive, Iva Bittová a hérité son talent de son père, musicien renommé en Tchécoslovaquie. Elle est une violoniste exceptionnel et une légende de la tchèque moderne la musique. Son style se définit comme avant-gardiste, original mélange de musique folk et contemporaine créée par elle-même. Elle est également compositrice de plusieurs de ses œuvres et emploie techniques uniques et personnelles de la performance. Elle a atteint international succès et donne des concerts à travers l'Europe et le ETATS-UNIS.
Sa soeur Ida Kelarová est un chanteur et musicien d’estime internationale, fondateur de l'ensemble “Romanó Rat” (Gypsy Blood).

France

Biréli Lagrène
(Saverene, Alsace, 4/9/1966)

Suivant Les traces de Django, le guitariste Biréli Lagrène se révéla être un enfant prodige n'ayant que 13 ans vieux quand il a fait son premier enregistrement. Né dans une famille de Excellents musiciens autodidactes, Biréli vit toujours dans caravane comme un authentique Manouche. Un maître de la polyvalence, il est passé à la fusion moderne musique dans les années 80 et retour à la musique traditionnelle tsigane Jazz dans les années 90, ayant créé son propre style. Il est le fondateur de “Gypsy Jazz Project”.

Alabina
(“Los Niños de Sara”, Les cousins ​​Antonio, Ramón, Santiago et Coco)

Le groupe Alabina, qui a atteint le niveau international succès, est composé par Los Niños de Sara avec le chanteur israélien Ester Zach («Ishtar»). Les quatre cousins ​​sont des Gitanos et ont grandi comme musiciens à l'école de flamenco. Cependant, ils ont développé leur propre genre, qui est une fusion de Middle Folk de l’est, la rumba, les rythmes nord-africains et d’autres styles auxquels ils ajoutent légère saveur de flamenco.

Allemagne

Drafi Deutscher
(Berlin, le 9/5/1946 – Francfort-sur-le-Main, 9/6/2006)

Drafi Franz Richard Deutscher était le fils du Hongrois le pianiste classique Drafi Kálmán. Il était un Schlager et chanteur pop, compositeur et producteur. Très réussi en Allemagne, il a également composé quelques succès internationaux pour des artistes connus. Il a utilisé beaucoup de différents pseudonymes et un style de vie excessif.

Marianne Rosenberg
(Berlin, 10/3/1955)

Elle est une Schlager chanteur de musique, le la fille du survivant de Roma Auschwitz, Otto Rosenberg. Elle a réussi dans le années soixante-dix, non seulement en Allemagne mais aussi dans les pays voisins. Elle est toujours en activité et ses chansons atteignent généralement une position dans les charts allemands.

Grèce

Kostas Hatzis
(Livadeia, 13/8/1936)

Kostas Hatzis est un des chanteurs et compositeurs les plus populaires de la chanson sociale en Grèce. Avec son style particulier, il a connu le succès lors de la nouvelle vague grecque des années soixante. Lors d'une de ses tournées aux États-Unis, il a également été invité à la Maison Blanche.

Yiorgos Mangas
(Livádia, Viotia, 23/8/1952)

Yiorgos Mangas est un roman grec, considéré comme le meilleur contemporain clarinette soliste en Grèce. Son style particulier et technique, à l'aide d'échelles complexes sur un fond harmonique modal, des diapositives et des imprévus changements, et sa manière personnelle d'interprétation et capacité d'improvisation ont conquis le public non seulement dans son pays natal mais dans toute l'Europe et l'Amérique. Ses pièces entraînantes et la performance sur scène créent une atmosphère vivante dans la public.

Eirini Merkouri
(Ilion, Athènes, 26/5/1981)

Eirini Merkouri est un chanteur pop de plus en plus populaire en Grèce. Elle appartient à une famille de musiciens roms. Son premier album solo est sorti en 2001.

Grèce / Israël

Glykeria
(Agio Pnevma, Serres, Grèce, 1953)

Née Glykeria Kotsoula, elle est l’une des chanteuses grecques les plus réussies. Sa carrière est marquée par plusieurs                 communiqués de platine et des performances avec des artistes prestigieux. Elle est la chanteuse étrangère la plus appréciée en Israël, après avoir donné des concerts avec Ofra Haza – la plus célèbre israélienne artist‒ et avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël. Elle chante également en hébreu et a été la seule artiste non israélienne à être invitée à participer. au concert commémoratif en l'honneur d'Yitzhak Rabin à Tel-Aviv. Elle a été nommée citoyenne d'honneur de Jérusalem en 1994.

Hongrie

János Bihari
(Nagyabony,                        21/10/1764 – Budapest, 26/4/1827)

János Bihari était le violoniste le plus renommé de son temps, et est le plus interprète représentatif du genre «verbunkos». Il y a 84 de ses compositions qui montrer son grand talent, de sorte qu'il a été invité à se produire lors des cérémonies les plus importantes, y compris tout le congrès de Vienne. Il était également l'auteur de la Marche Rákóczi, qui plus tard inspiré Ferenc Liszt et Berlioz.

István Dankó
connu sous le nom de Pista Dankó

(Szeged-Szatymaz, 14/6/1858 – Budapest, 29/3/1903)

Auteur et interprète de Musique folklorique hongroise, il s'appelait aussi "Nótafa" (chanteur folklorique). Dans sa ville natale, il composa de la musique pour plus de quatre cents œuvres de poésie. Il s'est ensuite installé à Szatmar et a épousé Ilonka Joó, fille du maire de cette ville; le couple a dû s'enfuir – à la romani – après la désapprobation de son père parce que Dankó était un Gitan. Au cours de sa carrière, il a rencontré les personnalités les plus importantes de le temps et même est devenu leur ami personnel, dont le Premier ministre István Weckerle et de nombreux hongrois reconnu écrivains et poètes comme Géza Gárdonyi. Le style musical de Dankó était largement succès auprès du grand public. Il a composé "UNE magyarok bejövetele ”“Marche des Hongrois”– pour la célébration du millième anniversaire de la État hongrois, en 1885. Vingt ans après sa mort, une statue de lui était érigé à Szeged par la rivière Tisza. Pista Dankó était le deuxième Rom hongrois après János Bihari à gagner de tels honneur.

György Cziffra
(Budapest, 5/11/1921 – Senlis, France, 17/1/1994)

Un grand pianiste, il interprété des compositeurs classiques comme Liszt et Chopin dans d'une manière particulière. Né dans une humble famille de hongrois Roms, était internationalement reconnu comme un pays remarquable pianiste et maître de l'improvisation. Après la seconde guerre mondiale, il a été emprisonné pour des raisons politiques et a souffert tortures qui visaient à endommager ses mains. Ayant libéré, il émigre en France et sa capacité a été restauré. Ses performances en Europe occidentale le considère comme un pianiste exceptionnel et poétique.

Roby Lakatos
(Budapest, 1965)

Roby Lakatos est un descendant direct de János Bihari et un membre d'une famille traditionnelle de musiciens roms, dans lequel il a reçu sa formation musicale, puis terminé au Conservatoire Béla Bartók de Budapest. Il est extraordinairement polyvalent violoniste, capable de combiner classique, jazz et styles folkloriques en une seule performance. Compositeur et arrangeur, il a fondé son propre ensemble et a joué dans des festivals internationaux avec des orchestres prestigieux. Violoniste monsieur Yehudi Menuhin faisait partie de ses admirateurs.

Ferenc Snétberger
(Salgótarján, 1957)

Ferenc Snétberger appartient au groupe Sinti. Sa carrière en tant que guitariste a été développé depuis son enfance, cultivant différents genres, du classique au jazz, en passant par le folk et le tango. Sa première composition pour guitare et orchestre, «In Mémoire de mon peuple »a été réalisée à l’initiative de Musiciens israéliens à célébrer  les 50th anniversaire de la fin de la Shoah. Ferenc Snétberger a dédié cette œuvre à la mémoire de la Romo Shoah, inspirée par le passionné Musique rom.

Kálmán Balogh
(Miskolc, 1959)

Né dans une famille rom tradition musicale reconnue, Kálmán Balogh est un cymbaliste virtuose. Il est diplômé du Ferenc Liszt Académie de Budapest et en 1985, il a été récompensé Jeune maître des arts populaires. Le cymbalon est un instrument particulièrement unique typique des gitans hongrois, un marteau dulcimer joué avec des maillets, qui Kálmán Balogh joue avec maîtrise et compréhension. Il a fondé son propre ensemble et a réalisé succès international.

Elek Bacsik
(Budapest, 22/5/1926 – Glen Ellyn, Illinois, 14/2/1993)

Guitariste et violoniste, il joue depuis sa jeunesse comme il est courant chez les Roms hongrois. En 1949, il quitte Hongrie, à la suite de son ami personnel György Cziffra. Après avoir joué dans des ensembles en Europe avec quelques figures notables de Jazz, en 1966, il émigre aux États-Unis, où il a complété sa carrière de musicien de jazz. Il était également violoniste dans L'orchestre d'Elvis Presley, enregistré avec Dizzy Gillespie et est apparu dans de nombreux concerts avec de grands représentants de jazz américain.

Mexique

Lila Zellet Elías
(Mexique DF, 2/4/1971)

Lucila Tellez Elías Nemer appartient à une syro-libanaise Famille rom. Elle est danseuse et chanteuse, créatrice de costumes et de décors, directeur artistique en théâtre, danse, opéra et cinéma depuis 1991, et professeur d'arts visuels et d'histoire de l'art depuis 1993. Son travail est dédié à la recherche, conservation et diffusion des roms et du milieu musicaux et chorégraphiques Expressions orientales, ainsi que de nouvelles propositions liant la culture rom et le latin Amérique. Elle a développé un système d’éducation à la danse pour professionnaliser le formes romani chorégraphiques dans l’école qu’elle a fondée, Madrasat Al Mosharabía, unique en Amérique latine. Directeur de la danse et de la musique rom ensembles “Egiptanos” (2003) et "Cigáni" (2004), tous deux créés pour diffuser et promouvoir le Romany culture. Sa La spécialité est le chant et la danse maures, recréant le moment historique de la rencontre entre les mondes oriental et occidental.

Alfonso Mejia-Arias
(Veracruz, 11/9/1961)

Musicien, écrivain et homme politique. Il étudié violoncelle, histoire de l'art et autre musique disciplines au Conservatoire National et à la Université nationale autonome du Mexique. Spécialisé dans musique traditionnelle japonaise, il a été reconnu comme le premier artiste shakuhachi latino-américain. Il est un également expert en musique baroque et directeur de chambre orchestre. En tant qu’homme politique, il est un défenseur du droits de l'homme de groupes minoritaires comme son propre Romani personnes.

Pays-Bas

Le trio de Rosenberg
Stochelo (19/2/1968), Nonnie (9/3/1956) Et Nous'che (23/2/1965)

Le rosenberg famille sont Sinti avec une longue tradition les musiciens. Depuis leur enfance, Stochelo et ses cousins ​​ont appris à jouer de la guitare et d'autres instruments à cordes de leurs parents et oncles. Ils avaient l'habitude de se produire dans des camps de tsiganes et églises à travers l’Europe, mais pas pour les public commun jusqu'en 1989, date à laquelle ces talents étaient convaincus de faire connaître leur musique, joué dans des théâtres et enregistré.

Jimmy Rosenberg
(Asten, 04/10/1980)

Né Joseph Rosenberg dans une famille sinti, il a été révélé être un grand guitariste à l'âge de 13 ans. Étant encore adolescent, il a joué avec des génies comme Biréli Lagrène, Stéphane Grappelli, Stochelo Rosenberg et autres, et tourné en concerts en Europe et aux États-Unis États, y compris le Carnegie Hall de New York. Néanmoins, il préfère toujours vivre comme un vrai Sinti, dans une caravane.

Mariska Veres
(Den Haag, 1/10/1947 – 12/02/2006)

Elle était la fille du gitan hongrois Le violoniste Lajos Veres. Elle était une chanteuse pop et sa carrière a commencé dans les années 60, soit en tant que soliste ou avec des groupes différents. Elle a atteint la popularité en tant que chanteur principal de Bleu choquant; elle a rejoint le groupe avec la condition que sa relation avec les membres serait uniquement professionnelle. Un énigmatique beauté avec une belle voix, elle a mené une vie saine: à l'ère de la jeunesse révolution, elle était connue pour s'être retirée de l'alcool, du tabac et d'autres activités qui ont marqué cette période. After the group's end in 1974, she continued her career as soloist or singing with several Jazz musicians. Elle était une very popular singer in the Netherlands until her sudden death.

Roumanie

Sergiu Celibidache
(Roman, Romania, 11/6/1912 – München, Germany, 14/8/1996)

Sergiu Celibidache was undoubtedly one of the greatest orchestra conductors of le 20th siècle. He belonged to the numerous Romany minority of Romania. He was the Chief Conductor of the Berlin Philharmonic Orchestra from 1945 to 1954 and of the Orchestre National de France from 1973 to 1975. Celibidache was also the guest conductor of the Orchester des Süddeutschen Rundfunks, Stuttgart, and co-operated with the Münchner Philharmoniker. By personal conviction, he refused to recording his performances for commercial purposes.

Maestro Ion Voicu
(Bucharest, Romania, 8/10/1923 -1997)

Considered the best violinist of Romania of all times, Ion Voicu was the founder of the Chamber Orchestra of Bucharest in 1969. He has performed with the most prestigious orchestras as the Berliner Philharmoniker and the London Symphony Orchestra, and with celebrities like Yehudi and Hepzibah Menuhin, David and Igor Oistrakh, Henryk Szeryng, Leonid Kogan, Cristoph Eschenbach, Monique Haas, etc.

Gheorghe Zamfir
(Găeşti, Dâmboviţa, 6/4/1941)

Gheorghe Zamfir is the most famous nai (pan-flute) virtuoso. Graduate as conductor in Bucharest, has introduced the pan flute in the most varied musical genres and has created the nai-organ style with innovative interpretations. He has performed in concerts worldwide, including Carnegie Hall of New York. For his achievements, he has received the Order for Cultural Merit of France, and the title of Chevalier of France, Belgium and Luxembourg. Zamfir has also published essays and poetry, and is also a painter, having presented his works in exhibitions. He has also a foundation for humanitarian and cultural purposes.

Johnny Răducanu
(Brăila, Romania, 1/12/1931)

Called "M. Jazz of Romania”, is a pioneer of Jazz music in his country and an outstanding performer, mainly as pianist. He belongs to a Romany family of long musical tradition. Il has played and recorded with many of the greatest Jazz artists, has been awarded with the Price of Excellence by the Union of Romanian Composers and has received an honorary membership of the New Orleans Jazz Academy. He is also the founder of the Romanian Jazz school and the President of Romanian Jazz Federation.

Russie

“Steshka” Stepanida Soldatova
(1787 – 1822)

Steshka, as she was popularly known, was an extraordinary singer and dancer. She began her career in the Gypsy chorus being still very young. At sixteen years of age, she was impressed by Italian Bel Canto style, so that she decided to study this discipline ‒ a quite unusual choice for a Gypsy artist in those times ‒ and then she applied professional techniques to Russian folk song, creating her own style by harmonizing the qualities of the Italian Opera with the traditional Gypsy genre. She had her own ensemble, a typical Gypsy one. She became a legend for many generations of musicians and composers. She had also great human qualities, and supported with her money many poor families besides her own one. When Napoleon invaded Russia and was in Moscow, he called for her to listen to her singing, but she was performing for the Russian troops in another place.

Varvara Vasilyevna Panina
(Moscow, Russian Empire, 1872 – Moscow, Russian Empire, 28/5/1911)

Outstanding singer of popular Gypsy Russian songs, she began her career at the age of 14 in a restaurant choir. In 1902 she performed as soloist at the Dvoryanskoye Sobranye (Nobility Assembly Hall) in St. Petersburg and since then, she held many successful concerts throughout Russia. Her voice, immensely deep and of rare beauty, and her manner of singing, deeply dramatic and emotional, though outwardly reserved, were captivating for the listeners. She was called “Queen of Gypsy romance song” and admired by prestigious writers such as Lev Tolstoy, Anton Chekhov, Aleksandr Kuprin and Alexander Blok -who called her “Celestial Varya Panina”-, singers as Fyodor Shalyapin, and artists like Konstantin Korovin. She left around a hundred gramophone records.

Mishka Ziganoff
(Odessa, Russian Empire, 19th Century – New York City, United States, after 1921)

Accordionist virtuoso and Klezmer musician, he was a Russian Gypsy quite familiar with Yiddish culture and language. Among his compositions and recordings, the song "Koilen" (ou "Dus Zekele Koilen") inspired the melody of the best known Italian Partizan hymn, "Bella Ciao".

Mikhail Erdenko
(1885 – 1940)

Mikhail Erdenko was the founder of a dynasty of Russian Roma musicians, singers, dancers and artists. An outstanding violinist, he was professor at the Moscow conservatory and a personal friend of Lev Tolstoy, for whom he also played. He was a master in arrangements of popular music, of which the most celebrated is his version of the Kol Nidrei, a Jewish prayer in Aramaic which is said in the Synagogue at the evening service on Yom Kippur, the Day of Atonement. Erdenko's Kol Nidrei is still considered to be the most beautiful version of the prayer

The Erdenko Famille

Presque all members of the Erdenko family are devoted to Gypsy folk music, song and dance, performing arts and circus. Several of them have become well known artists in Russia and worldwide: Lyubov Erdenko, she was an outstanding dancer and composer; Aleksandra Tushenko, singer and dancer; le couple Roza et Nikolay Erdenko, musicians and artists who are at present the senior representatives of the famille.

Nikolay Ivanovich Erdenko
(Kursk, 29/11/1945)

Talented violinist, he is the “patriarch” of modern Gypsy Russian folk. Being still a student, he was called to play with a symphonic orchestra in Japan, and then declined a proposal to teach in the conservatory of Tokyo. Nikolay Erdenko is considered an expert by outstanding musicians who have had him as a counsellor and teacher. Musician and singer, his style is abreast of the times but keeping the deep Romany soul of traditional folk. He has participated in soundtracks of films about Gypsy stories, including the most celebrated film of this genre, “Tabor Uhodit V Nebo”. He has recorded albums with his wife Roza and their daughters, in Romany and Russian.

Loyko
(Sergei Erdenko, Oleg Ponomarev, Alesha Bezlepkin, Vadim Koulitskii, Georgy Osmolovsky, Leonsia Erdenko)
Leonsia Erdenko

The name of this Russian Gypsy folk ensemble was given in honour of Loyko Zabar, a legendary Gypsy fiddler of le 19th siècle. Founded by Sergei Erdenko, son of the dancer Lyubov Erdenko, and his cousin Oleg Ponomarev, grandson of the violinist Vasily Ponomarev, both families of a long artistic tradition. Originally a male group, then joined them the chanteur Leonsia Erdenko, daughter of Nikolay and Roza. All of them professional musicians, they have received classic music education in addition to the folk tradition inherited from their ancestry.
Besides the group, Leonsia has a brilliant career of her own, having studied piano, folk dances, Flamenco, and acting. Elle belonged to the Trio Erdenko and has also participated in different projects with other musicians and groups.

Loyko's Website

le Zhemchuzhny Famille

A dynasty of Romany Russian artists and musicians, founded by

Nikolay Mikhailovich Zhemchuzhny
(Voronezh, 20/5/1923 – Moscow, 22/1/1993)

A great musician and singer of remarkable creativity, performed traditional Russian Gypsy songs and composed a great number of his own. His folk style is comparable with the cante jondo in Flamenco for its deep emotional charge. His music is also performed in several films, including “Tabor Uhodit V Nebo”, and in many plays of the Romen Theatre of Moscow.
He performed with his wife Olga Sergeyevna Aleksandrovich (Vitebsk, 15/3/1922), an outstanding Gypsy dancer.

Lyalya Zhemchuzhnaya

Their son Georgii Nikolayevich Zhemchuzhny (Saratov, 5/5/1945) is an actor and director, began his career in his father's ensemble and graduated at the Russian Academy of Theatre and Arts. In 1973 he became director at the Romen Theatre.
Married to Ekaterina Andreevna Buddyzhenko Zhemchuzhnaya (Shchekino, Tula, 23/3/1944), a talented actress and singer belonging to a family of musicians. She began her career in the Romen Theatre of Moscow and has played leading roles in several romances and dramas, acting and performing folk songs.
Their daughter, Olga “Lyalya” Georgievna Zhemchuzhnaya (Moscow, 31/5/1969) is also an outstanding actress and singer, graduated at the Russian Academy of Theatre and Arts. She has acted in several plays with her mother, and has achieved remarkable quality roles in dramas like “Olesya” et “Tzyganka Aza”.

Diana Aleksandrovna Savelyeva
(Lvov, Ukraine, 16/5/1979)

Diana Savelyeva is a soprano singer, daughter of the dancer Aleksandr Savelyev and grandniece of Nikolay Zhemchuzhny. She is a talented artist since her childhood; she won the first prize in song contests at the age of seven, and soon her solo performances were applauded by the public of different countries. She studied musical drama at the Romen Theatre of Moscow. She participates in many international concerts and Gypsy festivals, performing various musical genres, including blues, soul, Middle Eastern and other styles. She played the role of Esmeralda in the Russian version of Notre-Dame de Paris, being up to now the only authentic ethnic Gypsy to have featured such a role.

Alyosha Dmitrievich
(Aleksey Ivanovich Dmitrievich)
(Sankt-Petersburg, 23/3/1913 – Paris, 21/1/1986)

Musician, dancer and singer. His career began in his childhood into a family ensemble, together with his three brothers and two sisters; he was guitar player and dancer. In 1919 they emigrated to Vladivostok and subsequently to China and Japan, and performed in several countries of Asia and Europe. Ten years later, the family moved to France, where his artistic talent and acrobatic dance style were widely appreciated. In 1940 he settled in Buenos Aires, Argentina, and performed in theatres around South America, where he was known as “Gypsy Baron”. In the sixties he discovered to be also a gifted singer and recorded songs, including a duet with his personal friend Yul Brynner. He became very popular among the Russian public in Europe and the United States.

Pavel Serebryakov
(Tsaritsin, 1909 – Sankt-Petersburg, 1977)

Pavel Serebryakov was born in a Romany family. Being a gifted musician, at the age of 19 he moved to Sankt-Petersburg (then called Leningrad) to study piano at Russia's oldest conservatory, where he started his brilliant career: in 1938, he became the Director of the same Leningrad Conservatory, a position that he kept for almost thirty years, until his death. He was not only an outstanding pianist, but also a popular hero, having saved the lives of many colleagues and students who were considered enemies of the regime.

The Kolpakov Trio
(Aleksandr Kolpakov, Vadim Kolpakov and Tamara Cherepovskaya)

Aleksandr “Sasha” Kolpakov (Orenburg, 1943) began playing the Russian seven-string guitar in his childhood and has been the musical director of the Romen Theatre of Moscow. His nephew Vadim Kolpakov is a musician, composer, vocalist, dancer and dramatic actor. Diplômé at the Romany Performing Arts School Gilori, he learnt to play seven-string-guitar from his uncle. He has performed for presidents and authorities of different nations and participated in many musical projects. His concerts worldwide include performances at the Carnegie Hall of New York and the Kremlin. The female member of the trio is Tamara Cherepovskaya, a Romany singer and dancer who has toured in Europe and America also as soloist.

Russia/Armenia

Zara
(Otradnoe, Sankt-Petersburg, 26/7/1983)

Née Zarifa Mgoyan, she is a Romany Armenian professional singer. She has been a talented vocalist since her childhood and was particularly inspired by the Israeli star Ofra Haza, having recorded cover versions of some of her songs, which she brought back to the hit parade. Zara performs different genres and gives concerts in the most prestigious stage halls throughout Russia. She has won several important contests and has been awarded many important prizes granted by the Russian Academy of Culture and Arts and other institutions, and is considered one of Russia's most popular singers.

Serbie

Janika Balaž
(Janika Balázs)
(Lukino Selo, Vojvodina, 23/12/1935 – Novi Sad, Vojvodina, 12/11/1988)

Born into a Hungarian Romany family of musicians, in his childhood he manifested his artistic vocation by playing violin, but later he specialized in tamburitza and became a virtuoso on this particular long-necked fretted string instrument, typical of that region and traditionally played by Roma. He held many performances in Yugoslavia and concerts in many important theatres worldwide, featured for documentary films and worked with musicians of international prestige. A monument to him was erected in Novi Sad in front of the Petrovaradin fortress, on the opposite bank of the Danube.

Boban and Marko Marković
(Vladičin Han, Serbia)

Boban Marković is recognized as the best contemporary trumpet player of the Balkans. His brass band, the Boban Marković Orkestar, has won many important awards and fisrt prizes in festivals and competitions throughout Europe and America. They perform world music as well as traditional Gypsy Balkan melodies. His only son, Marko, has joined the band at the age of fourteen, and two years later he became the lead soloist.

Slovaquie

Koloman Polák
(Košice, 1/2/1974)

Romany composer and director of classic and contemporary music. A young talent, in the beginning of his career he worked within the Romany artistic environment in Slovakia, then he settled in Vienna and is one of the founders of an ensemble with Jewish and Roma musicians and singers, of which he is the composer.

Slovakia/Hungary

Panna Cinková / Czinka Panna
(Gemer, present-day Slovakia, formerly Hungary, 1711 – 1772)

Born into a family of Roma musicians, she was the most renowned female violinist. Her talent was evident since her childhood. She founded a Gypsy ensemble with her husband and  brothers-in-law, and later with her sons. Her mastery, eccentricity and beauty made of her a living legend, being requested by the nobility, she performed also for the Archduchess of Austria. She was also a composer of several pieces of different musical genres.

Royaume-Uni

John Roberts
(Rhiwlas Isaf, Llanrhaeadr, 1816 – 1894)

The most prestigious harpist of the 19th century, John Roberts belonged to the Wood family, a dynasty of Welsh Romany musicians founded by the violinist Abram Wood, who had more than twenty outstanding harpists among his descent. John Roberts was awarded many prizes and honoured as the “Telynor Cymru”. He played personally for Queen Victoria in several occasions, also with his nine sons and a daughter, all of them skilled musicians.

Sir Henry Joseph Wood
(London, 3/3/1869 – Hitchin, Hertfordshire, 19/8/1944)

Henry Joseph Wood belonged to a traditional Romanichel family; he was an orchestral conductor, founder of the Promenade Concerts. He was also a composer, whose most celebrated work is “Fantasia on British Sea Songs”. Sometimes used the pseudonym Paul Klenovsky. Knighted in 1911 for his services to music.

Martin Taylor
(Ayrshire, Scotland, 1956)

Martin Taylor is a self-taught guitarist of international prestige. He is a Romanichel. Parmi his achievements, he has been granted the British Empire Membership for his services to music in 2002, has got the British Jazz Award as  best guitarist ten times between 1987 and 2001, the Honorary Doctorate University of Paisley, Scotland in 1999, Pioneer to the Life of the Nation in 2003 and other honours and medals.

David Essex
(West Ham, London, 23/7/1947)

Née David Albert Cook, pop singer and actor, is a Romanichel. David Essex has been president of the Romany Union of Great Britain and is still an active member of the Gypsy Council. In 1999, he was awarded by the Queen the Order of the British Empire for his commitment in arts and charity work.

Albert Lee
(Herefordshire, 21/12/1943)

Albert Lee is a Romanichel and a well known guitarist of country music, blues and rock n'roll, who has performed with several of the most famous artists in those genders. He has won the Grammy Award in 2002, and other prizes granted by the British Academy of Songwriters, Composers and Auteurs et le British Country Music Association. He is also a gifted pianist and vocalist.

Denny Laine
(Birmingham, 29/10/1944)

Born Brian Hines in a Romanichel family, is a guitarist, songwriter and singer. Member of le Moody Blues and then co-founder with McCartney de Wings. He performed as soloist since the age of twelve, following the jazz style inspired by Django Reinhardt.

Elvis Presley
(East Tupelo, Mississippi, 8/1/1935 – Memphis, Tennessee, 16/8/1977)


Il est                             not necessary to explain who Elvis Aaron Presley                             was. Perhaps what is less known of him is that his                             ancestors came from Germany in the early 18th century and their original surname was Pressler.                             They were part of the Sinti people commonly known as “Black Dutch”, also called “Chicanere” or “Melungeons”. It is also likely that from his mother's side, Smith by surname, the family would have been of Romanichel origins, as it is common that Black Dutch and Romanichel intermarry, but keep separate from other groups.

Rickie Lee Jones
(Illinois, 8/11/1954)

Singer and songwriter, she has performed various musical genres, mainly inspired in blues and jazz styles. She is of Welsh Romany origin. Known by her unconventional life style since her early youth, she has lived in different places thoughout the United States. She won the Grammy Award twice. An anthology of her career has been relased in the album “Duchess of Coolsville”.

Jerry Mason
(Pittsburgh, Pennsylvania, 22/2/1942)

American pop and rock 'n' roll singer, songwriter and guitar player; he recorded for Kapp, Chess and Swan labels and performed in television shows in the early sixties.


Suivant:

Scientists, Nobel Prizes, Pioneers & Adventurers, Presidents of the Republic, Parliament Members, Preachers, War Heroes, Journalists, Fashion Designer. Additional category: Fictional Characters.


APPRENDRE A JOUER DU JAZZ MANOUCHE : 3 COURS OFFERTS 100% GRATUITS POUR DECOUVRIR LE STYLE !!


Super Article traduit pour vous mot à mot. Retrouvez dans sa version premièere et originale sa versionici : Source
4.6 (98%) 68 votes
 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.